[ Création mars 2021 ]

Les barrières que l’on se créent sont nos pires ennemies. 

Elles nous détruisent de l’intérieur et nous seuls pour les dépasser.

Lorsque l’on parle de barrière, c’est associé aux notions de blocage, d’empêchement, de limites. Cette notion est rarement associée à celle de recherche de solutions.

Une barrière est aussi une contrainte et pour moi, les contraintes ont toujours été la source d’un moteur, d’une quête.

On peut rester témoin du monde qui nous entoure, mais on peut aussi choisir d’en être un acteur – actif.

C’est une question de point de vue : Chez moi, le verre est toujours à moitié plein ...

 

Je n’oublie jamais d’où je viens. 

Je me sers de cela, quotidiennement pour continuer à avancer sans penser aux barrières comme des freins mais plutôt comme des contraintes qui me donnent des opportunités différentes, de nouvelles portes, de nouveaux mondes à découvrir, à visiter… des chemins à explorer.

Je pense que l’humain vit en deçà de ses possibilités.

Nous oublions le pouvoir que nous avons chacun, en nous laissant envahir par l’immensité du monde qui nous entoure.

Oui, il est vrai que nous sommes minuscules dans une immensité. Mais nous faisons partie de celle-ci.

 

J’imagine, pour ce projet, une scénographie avec une grande barrière grillagée qui prendrait toute la largeur du plateau. Elle symbolise pour moi une façon de jouer avec le poids de la réalité. La recherche nous amènera à la démystification de la dureté du fer qui nous empêche, à priori, d’avancer.

 

Cette création est une sorte de respiration, c’est le moment pour moi de rêver plus loin.

Pour la première fois, j’ai décidé de réunir au plateau des personnes avec lesquelles j’ai envie de travailler depuis longtemps mais avec qui nous n’avons jamais réussi à trouver le temps, la disponibilité…. Il y avait trop de contraintes !

J’ai convié à me rejoindre, dans ce projet, des amis et j’ai choisi de les accepter dans leurs contraintes et complexités : les couples viennent en couple, les duos, viennent en duo, les plus âgés viennent avec leur âge !

 

Ce dernier n’est d’ailleurs pas un détail anodin. En tant qu’acrobate, on me pose souvent la question de l’âge et des limites physiques de ma carrière. Moi-même je me pose souvent la question : jusque quand vais-je tenir ? jusque quand mon corps sera apte à faire ce travail de porteur ?

Pourrais-je encore supporter la douleur dans quelques années ?

Cette douleur qui me manque quand je ne la sens plus, cette douleur qui me pousse à bouger et entretenir mon corps, mon outil de travail.

Personne n’a cette réponse.

Cela peut s’arrêter demain, cela peut durer toute la vie …

 

Paradoxalement, plus je vieillis et plus je veux faire ce métier. Mais aussi, la maturité apporte avec elle une nouvelle énergie, une nouvelle façon de voir les choses.

On tourne encore autour de la notion de point de vue !

 

Par hasard, il y aura, dans ce projet, une majorité de trentenaire, qui, après avoir vécues des expériences diverses, ont décidé de se réunir, de rêver, de privilégier l’amitié, de dépasser leurs contraintes d’âge, de famille, de culture.

Est-ce vraiment un hasard d’ailleurs ?

Wilmer Marquez


L’équipe

Mise en scène : Wilmer Marquez , porteur, danseur

 

Interprètes

Wilmer Marquez : porteur, danseur

Diego Ruiz : porteur

Camille De Truchis : voltigeuse

David Coll Povedano : porteur

Katell Le Brenn : voltigeuse

Paula Paradiso : voltigeuse et aérien

Oskar Mauricio : acrobate et aérien

Gabriela Diaz : voltigeuse, danceuse

Jose Miguel Martinez : Porteur, danseur, équilibriste

 

Equipe technique

Régie générale : Laurent Lecoq

Création lumière : Elsa Revol (à confirmer)

Création de costumes : Marie Meyer

Equipe administrative

Production / Diffusion :  Fanny Fauvel

Administration : Isabelle Van Daele

Les partenaires

 

Recherche de coproducteurs en cours.

*Avec le soutien confirmé de

Le Carré Magique, Lannion (22)

L’Agora, Boulazac (24)

La Brèche, Cherbourg (50)

Le Palc de Chalons en Champagne (51)

 

La Compagnie El Nucleo est soutenue pour l’ensemble de ses activités par la Ré­gion Normandie.