Il est difficile pour nous de parvenir à définir ce qu’est la compagnie El Nucleo. Nous avons toujours cherché à échapper aux cases, aux clichés, au formatage : par conséquent, nous auto définir nous donne l’impression de devoir poser des cadres.

Le mot des artistes

Mouvement

Nous sommes une entité vivante et mouvante, en perpétuelle construction, à l’image de l’être humain.Nous sommes pluriels. Et pour commencer, nous sommes deux à développer les projets artistiques de cette compagnie. Avec le temps, nous apprenons à épurer notre gestuelle et affiner la sémantique du mouvement.

Energie

Il y a pourtant une énergie qui nous est propre. Une énergie de l’instant, de la précarité. Elle nous vient d’un parcours commun. Elle nous vient d’un quartier de Bogota, où rien ne nous prédestinait à faire du cirque notre métier. Elle nous vient de cette résistance au destin, à la fatalité sociale auxquels nous avons opposé depuis toujours nos seuls et uniques outils : notre corps et notre énergie vitale.

Langage

C’est avec notre corps que nous avons développé notre langage et que nous avons participé à la création de la première compagnie de cirque contemporain en Colombie. C’est grâce à lui et ses aptitudes que nous avons pu intégrer l’école de cirque de Chalons en Champagne, le CNAC. Et c’est encore avec lui que nous exprimons notre vision du monde dans nos spectacles.

La chance que nous avons eu à travers notre parcours, nous la devons également aux rencontres humaines.C’est pourquoi, elles font parties intégrantes de notre fonctionnement.Chacun de nos projets, chacune de nos actions culturelles ont pour motivation première la rencontre de l’Autre.C’est ce que nous portons comme valeur en tant que colombiens vivant en France, en tant qu’artistes de cirque, en tant que porteur et voltigeur.

L'équipe

Aujourd’hui, notre métier nous donne un pouvoir et une responsabilité.

La responsabilité de faire travailler des personnes qui s’engagent à nos côtés. La responsabilité de l’image de la compagnie, de l’espoir que nous entretenons dans nos liens permanents avec la Colombie. Cette responsabilité est la source de notre énergie, notre moteur. Nous sommes partis de Colombie il y a dix ans et chacun de nos projets doit donner du sens à ce déracinement et à notre volonté d’ancrage sur le territoire normand.

Nous souhaitons rassembler, unir et transmettre.

Présidente

Peggy Donck

Secrétaire

Philippe Naulot

Trésorière

Anne-Lise Lisciki

Acrobate Porteur

Wilmer Marquez

Acrobate Voltigeur

Edward Aleman

Directrice de production

Fanny Fauvel

Administratrice

Isabelle Van Daele

Chargée de diffusion

Mathilde Leclercq

Régisseur général

Laurent Lecoq

Le parcours

La compagnie de cirque acrobatique El Nucleo existe depuis 2011. Elle est composée de deux directeurs artistiques, Wilmer Marquez et Edward Aleman, qui forment un duo de portés acrobatiques, et une directrice de production, Fanny Fauvel.

Officiellement, la Cie El Nucleo voit administrativement le jour en France en 2011, à l’issue de la formation professionnelle au CNAC de Chalons en Champagne du duo de portés acrobatiques d’Edward Aleman et Wilmer Marquez.

En réalité, le projet trouve ses racines vingt ans en arrière en Colombie, où rien ne prédestinait le duo à devenir artistes de cirque. Issus d’un quartier défavorisé et périphérique de Bogota, Wilmer et Edward rencontrent la pratique artistique à travers, ce qui serait l’équivalent en France de l’UNSS. Passionnés, touches à tout, ils intègrent dès leur adolescence un mouvement, une troupe, qui deviendra la première compagnie de cirque contemporain à Bogota : La Gata Cirko.

Ils participent à son développement et vivent déjà du cirque en Colombie lorsqu’ils décident de candidater au CNAC en 2008. Ils sont les premiers colombiens à intégrer une école de cirque professionnelle en Europe : une porte est ouverte, deux destins détournés.

 

Le projet artistique de la compagnie repose sur trois caractéristiques principales propres à Wilmer et Edward

  • La recherche artistique établie sur la sémantique du mouvement. Le langage artistique de la Cie repose sur les portés acrobatiques, la danse et l’acrobatie
  • Le lien avec la Colombie, leur pays d’origine, qui se traduit autant par leurs sources d’inspiration que par la volonté de créer des liens artistiques directs avec ce pays
  • La volonté de transmettre et partager, que l’on retrouve à toutes les étapes du déploiement des activités : en création, en diffusion et par la mise en place d’actions culturelles

 

Les créations de la compagnie de 2013 à…2021 

 A l’issue de leur formation professionnelle, le duo se fait rapidement connaître dans les réseaux d’Arts de la rue et festivals grâce à la création d’une forme courte en 2013 intitulée Sans Arrêt.

La même année, un spectacle frontal est créé pour la salle, la première pièce d’un triptyque autour de la quête d’identité voit le jour : Quien Soy ?

En 2015, Edward Aleman crée le solo Inquiétude qui poursuit la quête d’identité, traitée, cette fois à travers le souvenir.

En 2016 la compagnie et certains de ses membres s’installent à Rouen et commence la production du spectacle SOMOS qui voit le jour en Mars 2017 dans le cadre du festival Spring. SOMOS vient conclure le cycle sur la quête d’identité, traitée à travers le rapport entre l’individu et le groupe.

La compagnie développe trois nouveaux projets entre 2019 et 2021

  • La petite forme tout terrain, portée par Wilmer Marquez, Nawak sortie au début de l’été 2019
  • Le spectacle sur le thème de l’adolescence, Eternels Idiots, porté par Edward Aleman et créé en Novembre 2019
  • Le projet Barrières, porté par Wilmer Marquez, dont la création est envisagée en mars 2021 dans le cadre de Spring.

 

La singularité du parcours de la compagnie a attiré l’attention de plusieurs soutiens.

En 2013, la compagnie a été choisie pour les deux dispositifs territoriaux « Vivre ici » (par les Pays de Chaumont) et « Ardèche Terre d’Artistes » (porté par la Cascade, le théâtre de Privas et l’Apsoar).

De 2013 à 2016, la compagnie a intégré un programme de résidence pendant trois ans au Nouveau Relax, Scène Conventionnée de Chaumont.

De 2014 à 2017, elle a été associée au Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, dirigé par David Bobée.

Depuis 2019, elle est conventionnée par la Région Normandie pour l’ensemble de ses activités.